Séance en ligne
Une séance en ligne permet la même réussite qu’une séance en présentiel.

Ce qui fait le succès d’une séance d’Hypnose Transpersonnelle®, c’est votre faculté à laisser venir, à me dire la première idée qui vous vient à l’esprit, le premier ressenti, la première image… ainsi que votre concentration.

Le déroulé d’une séance en ligne est identique à celui d’une séance en présentiel.

La seule différence réside dans le fait que le jour de la séance, nous nous connecterons ensemble sur Zoom ou Skype, qui sont des logiciels gratuits permettant une communication virtuelle à travers le monde.

 

Il y a même un avantage, vous serez chez vous dans un lieu qui vous est familier et où vous vous sentez bien.

 

Voici la liste des choses dont vous aurez besoin pour effectuer une session à distance :

  • Une connexion internet haut débit

  • Une webcam de bonne qualité (à diriger vers le haut du corps lorsque vous serez allongé(e))

  • Un casque avec écouteurs et micro. La qualité de ce casque est essentielle. C’est ce qui permettra que vous m’entendiez bien et c’est aussi grâce à la bonne qualité de votre micro que vous pourrez réentendre correctement votre session (en transe nous avons tendance à parler beaucoup plus doucement).

 

Afin que vous puissiez pleinement profiter de votre expérience, choisissez une pièce calme avec une porte que vous pourrez fermer pendant votre séance.
Vous devrez pouvoir y êtes allongé(e) de façon à pouvoir complètement relaxer tous les muscles de votre corps (lit, fauteuil inclinable…).

Il n’y a aucun danger de faire une séance d’Hypnose Transpersonnelle® en ligne.

La transe est un état naturel dans lequel nous allons plusieurs fois par jour, sans même nous en rendre compte.

Lorsque nous sommes en état modifié de conscience, nous ne dormons pas ni ne perdons connaissance. Notre intellect et notre esprit critique sont toujours présents et nous sommes toujours capables d’analyser une situation.

De fait, comme nous ne dormons pas, il n’y a aucun risque de ne pas se réveiller.

En cas de difficultés techniques telles que : coupure internet, batterie déchargée, mise en veille de l’ordinateur, webcam qui s’interrompt, problème de micro… plusieurs d’entre elles me sont déjà arrivées dans ma pratique et cela ne m’a pas empêché de gérer la situation et d’accompagner au mieux la personne.

Puisqu’il n’y a pas de perte de conscience en hypnose, la personne pourra toujours se reconnecter à son ordinateur et je pourrais continuer l’accompagnement en la replaçant si besoin est en état de transe. Comme quand elle se lève au milieu de la nuit pour se rendre aux toilettes, la personne sera quelque peu déphasée mais cela n’influera en rien sur le bon déroulé de la séance.

Mieux, cet événement pourrait s’apparenter à un approfondissement de l’état hypnotique appelé « fractionnement » en hypnose. C’est le fameux « syndrome du réveil » selon lequel lorsque le réveil sonne le matin et pour retarder l’heure de se lever, on appuie sur la touche rappel de notre téléphone, que l’on se rendort pour se retrouver encore plus endormi lors de la sonnerie de rappel que lors du premier réveil.